Publicité

Lors de sa rencontre dimanche 20 septembre avec les représentants des médias nationaux, le président de la République a insisté sur l’impératif de régler le problème des perturbations de l’internet.

Après avoir appelé les responsables du secteur à prendre leurs responsabilités, le chef de l’État trouve anormale qu’un pays qui se dirige vers l’économie numérique et vers le paiement électronique ne peut pas garantir un accès fiable à internet.

Publicité