La Chine a réussi jeudi 3 janvier à poser une sonde sur la face cachée de la Lune, une première dans l’histoire de l’exploration spatiale. 

La sonde Chang’e-4 s’est “posée en douceur” à 02h26 GMT dans une zone préétablie située dans le cratère Von Karman, près du pôle sud de la Lune, a annoncé l’Administration spatiale nationale chinoise, saluant un événement historique.

Chang’e-4, composée d’un atterrisseur et d’un robot d’exploration, avait été lancée début décembre de la base de Xichang, province de Sichuan, dans le centre-sud de la Chine.

De précédents satellites avaient pu observer la face cachée de la Lune, mais aucun ne s’y était jamais posé.

La Lune tourne autour d’elle-même en 29 jours et demi, soit le même rythme que sa rotation autour de la Terre, ce qui explique qu’une moitié du satellite naturel de notre planète ne soit pas visible par l’Homme.

L’alunissage de Chang’e-4 “lève le voile mystérieux” de la face cachée de la Lune et “ouvre un nouveau chapitre dans l’exploration lunaire”, a déclaré l’Administration spatiale chinoise dans un communiqué publié sur son site.

La sonde a notamment pour mission d’examiner le sol et la composition minérale de la face cachée et de mesurer son rayonnement neutronique, a-t-elle précisé.

Chang’e-4 est parvenue à transmettre les premières images “à distance rapprochée” jamais obtenues de la face cachée grâce à un satellite-relais, Queqiao, qui tourne en orbite autour de la Lune.

Exprimez-vous