Oracle, le groupe informatique spécialisé dans les logiciels et services à destination des entreprises, a annoncé lundi un chiffre d’affaires décevant pour le premier trimestre de son exercice décalé, faisant chuter le titre lors des échanges électroniques suivant la clôture.

Le chiffre d’affaires d’Oracle a augmenté de seulement 1% à 9,2 milliards de dollars pour la période de juin à août par rapport à la même période de l’année précédente, a indiqué le groupe, soulignant que sans le renchérissement du dollar, le chiffre d’affaires aurait été plus élevé de 66 millions de dollars. Les analystes tablaient sur un peu moins de 9,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Le titre abandonnait 3,92% à 46,55 dollars vers 20H44 GMT, dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

Le bénéfice net est quant à lui ressorti à 2,3 milliards (+6%). Ajusté des éléments exceptionnels et rapporté par action, la référence en Amérique du Nord, le bénéfice est de 71 cents, soit 2 cents au-dessus des attentes moyennes des analystes.

Sur ces trois mois, les « Cloud Services and License Support » ont rapporté 6,6 milliards de dollars (+3,2%) alors que les analystes attendaient un montant plus proche de 6,7 milliards.

Exprimez-vous