Lancé en 2014, le payement par internet sera développé en 2019, promet Madjid Messaoudene, directeur Général du groupement intérêt économique monétique qui annonce une série de mesures pour inciter les commerçants et porteurs de cartes à utiliser ce moyen de paiement.

Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, M. Messaoudene a fait savoir que «près de 200 000 opérations avec les cartes bancaires et plus de 200 000 au niveau d’Algérie poste» ont été enregistrées en 2018. Ce qui dénote, d’après lui, une progression constante de l’utilisation des cartes de payement par les clients et promet un essor de ce système de payement avec plus de 21 millions d’Algériens sur le réseau internet et 111% de couvertures par Smartphones.

Pour l’année en cours, le Groupement intérêt économique monétique envisage de doter les commerçants d’un apport important de TPE (Terminal de payement électronique), d’autoriser plus de sociétés à accéder à la plateforme de vente en ligne.

Dans ce sillage, M. Messaoudene a annoncé l’installation du payement mobile et l’autorisation d’utilisation de la carte interbancaire et la carte Edhahabia sur tous les DAB.

Interrogé au sujet des frais, l’Invité de la Chaine 3 affirme que l’Algérie est le pays qui retient moins de frais sur les transactions effectuées par les cartes. « On prélève à peine 10 DA sur 5000 DA d’achat sur le compte du commerçant, tandis que le client ne paye rien», précise M. Messaoudene.