L’unité opérationnelle d’Algérie Télécom de la wilaya de Sétif multiplie ses efforts pour « la concrétisation » de son programme inhérent à l’installation de pas moins de « 28 stations-service » du plan d’action de l’année en cours, destinés notamment aux zones enclavées.

Selon le directeur de l’unité d’Algérie Télécom, M. Nacereddine Bouzid, la préparation des sites devant abriter les nouveaux équipements, à savoir les stations 4G aux quatre coins de la wilaya, dont les zones les plus reculées à l’instar de Ras Isly à l’extrême sud, El-Ouldja à l’est, Guenzet au nord-ouest et Agmoune dans la commune de Béni Ourthilène à l’extrême nord, vont bon train. Selon notre interlocuteur, « chaque station permettra d’équiper pas moins de 700 citoyens de cette technologie »

Ces zones ; coupées du monde, ne pouvaient pas bénéficier du téléphone et d’internet, cependant avec la nouvelle politique et les investissements d’Algérie Télécom, Sétif a bénéficié de ces nouveaux équipements qui permettront de les relier au monde extérieur. « Nous avons une forte demande, mais nous pouvons la satisfaire », s’est réjoui M. Nacerdine. Par ailleurs, le déploiement de la technologie FTTH (Fiber to the home ou fibre optique jusqu’au domicile) a été très bien accueilli.

Le FTTH offre un débit internet jusqu’à 100 mégabits/s pour le résidentiel dans plusieurs nouvelles pôles urbains et cités à l’instar des nouvelles cités AADL à El-Bez, Bir El- Nsa, Tinner, Abid-Ali et El-Eulma, une technologie qui utilise la fibre optique de bout en bout, c’est-à-dire depuis les infrastructures de l’opérateur AT jusqu’au modem du client.

Sur un autre volet, nous avons appris que l’unité de Sétif a entamé depuis plusieurs mois une opération de renouvellement, voire de modernisation des réseaux en cuivre dans les anciennes cités du chef-lieu de la wilaya dont la cité Yahiaoui, la cité Thlidjène et le centre-ville ainsi que dans plusieurs autres localités à l’instar de Bougaâ et El-Eulma. À noter que la wilaya de Sétif, troisième au niveau du pays après Alger et Oran en matière de nombre d’abonnés, comptant plus de 150 000 abonnés est considérée parmi les rares wilayas ayant réussi le pari de la modernisation de son réseau téléphonique.

Les 500 cadres et travailleurs des 13 agences dont six points de contact répartis aux quatre coins de la wilaya, les 40équipes d’intervention et les 45 entreprises sous-traitantes, assurent le programme de la direction générale qui fait de l’amélioration de la qualité du service son cheval de bataille.