Publicité

A l’occasion de la journée nationale de la presse, Huawei Algérie et l’Association des journalistes d’Alger ont honoré jeudi des journalistes de médias nationaux, publics et privés, et ce, en présence du ministre de la Communication, Ammar Belhimer.

Cet hommage, rendu à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la presse (qui coïncide avec le 22 octobre de chaque année) et du 59e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale de la radio et de la télévision nationale le 28 octobre 1962, vise à encourager les journalistes pour leurs contributions à la promotion du droit du citoyen à une information objective et crédible à travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique, a-t-on indiqué lors de cette cérémonie.

A cette occasion, des hommages ont été également rendus aux familles de journalistes décédés. Ainsi, le directeur des affaires publiques et gouvernementales de Huawei télécommunications Algérie, Benoit Wu, a rendu un hommage appuyé à la famille de la presse pour sa contribution au développement économique de leur pays, tout en réitérant la volonté de Huawei « de renforcer son partenariat avec les médias algériens dans toutes leurs diversités et richesses ».

Publicité

Il a rappelé que son entreprise a initié « depuis 4 ans des actions envers les médias, en organisant notamment des voyages au niveau de ses installations en Chine et dans d’autres pays, ainsi que des sessions de formations au profit des journalistes dans le domaine des technologies de l’information et de la communication afin de vulgariser les connaissances et leur faciliter la tâche ».

« Huawei est un leader mondial des solutions TIC et intelligence artificielle et qui investit chaque année environ 15% de ses chiffres d’affaire aux recherches et développement », s’est-il félicité.

Pour sa part, le président de l’Association des journalistes d’Alger, Slimane Abdiche, a mis en avant l’importance pour les médias de procéder à la couverture et le traitement d’événements nationaux et internationaux dans le respect des règles du service public et du principe du droit du citoyen à l’information et la promotion sociale et culturelle de la nation.

Il a salué, en outre les engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, « pris devant le peuple visant la concrétisation de la liberté d’expression et de la presse ainsi que la presse électronique dans le cadre d’une approche globale tendant à engager des réformes législatives et réglementaires qui seront bientôt cristallisées sous forme de projet de loi organique sur l’information et une loi sur l’audiovisuel ».

Publicité