Un montant global de 4.022 milliards de DA a été retiré des bureaux de poste et des guichets automatiques (GAB) entre le 1er janvier et le 30 novembre 2020, a indiqué jeudi 24 décembre à Alger le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, faisant état d’une hausse des paiements en ligne.

Un montant global de 4.022 milliards de DA a été retiré des bureaux de poste et des guichets automatiques (GAB) entre le 1er janvier et le 30 novembre 2020, soit 6% de moins par rapport à 2019, a fait savoir M. Boumzar qui répondait au sénateur Abdelouahab Benzaïm lors d’une séance plénière au Conseil de la nation, consacrée aux questions orales, précisant que 763 milliards de DA avaient été retirés des GAB.

Le ministre a rappelé les mesures prises par le secteur pour faire face aux problèmes de liquidités dans les bureaux de poste ayant coïncidé avec la crise sanitaire induite par la pandémie de Covid-19, citant notamment l’installation d’une cellule d’écoute et de suivi, comprenant des représentants du secteur de la Poste et de la Banque d’Algérie, chargée de suivre quotidiennement la situation des liquidités pour en assurer la disponibilité dans les bureaux de poste.

Afin de faire face aux défis imposés par la conjoncture sanitaire, il a été également procédé à la promotion du e-paiement, et des résultats encourageants ont été enregistrés, à travers une hausse du nombre des opérations liées aux services de paiement en ligne via la carte Eddahabia durant les 11 premiers mois de l’année en cours, à savoir cinq fois le nombre des opérations effectuées à la même période de l’année passée.

Même constat pour les terminaux de paiement électronique (TPE), où l’on enregistre huit fois le nombre des opérations relevées à la même période en 2019.

De même qu’un nouveau service de paiement par code à réponse rapide, dit Code QR, a été lancé, via Barid Pay, permettant «aux clients d’Algérie Poste d’effectuer, avec célérité, les différentes opérations de paiement sur smartphones».

Selon M. Boumzar, le secteur a eu recours à «la suspension temporaire» des opérations de retrait d’argent par des personnes morales titulaires de comptes courants CCP, pour accorder la priorité aux opérations de retrait des salaires, pensions et retraites effectuées par les citoyens (personnes physiques).

Cependant, les personnes morales ont été orientées vers l’utilisation des moyens de paiement écrits disponibles, à l’instar des chèques certifiés, des transferts de compte à compte, ou via le système de compensation électronique des chèques conçu pour les banques.

Le secteur a adopté le système de plafonnement provisoire des opérations de retrait via les guichets postaux en vue de permettre à un plus grand nombre de citoyens de retirer, à temps, leurs salaires et pensions, outre la mobilisation des agents de poste et des bureaux de poste mobiles au niveau des institutions et administrations publiques en vue de faciliter les opérations de retrait des salaires à leurs fonctionnaires et employés, notamment au profit du personnel des secteurs mobilisés dans la lutte contre la pandémie, à l’image de la santé.

A cet effet, Algérie poste a mis son parc de véhicules de transport des fonds à la disposition de la Banque d’Algérie (BA) pour assurer la disponibilité de la liquidité au niveau national.

Pour ce qui est de la couverture du réseau de téléphonie mobile au niveau de certaines routes des wilayas de Djelfa et Ouargla, le ministre a fait état de l’entrée en service de quatre (04) sites de l’opérateur Mobilis et de l’annulation de l’installation de quatre autres du même opérateur inscrit au programme 2011, notamment après le constat par la Sonelgaz de l’absence d’un raccordement au réseau électrique au niveau des endroits fixés pour ces sites.

Concernant l’intersection Selmana-Oum Laadham, M. Boumzar a annoncé l’installation prochaine de deux antennes-relais (stations de base) de l’opérateur Mobilis et l’inscription de deux antennes-relais supplémentaires devant fonctionner à l’énergie hybride. A rappeler que la route reliant Messaad à Touggourt est dotée de trois antennes-relais de Mobilis qui entreront en service prochainement.

Le secteur, poursuit le ministre, prépare le lancement de l’itinérance nationale (roaming) permettant aux citoyens d’utiliser les réseaux de différents opérateurs mobiles.

APS