Un documentaire sur la chute de l’ancien président démissionnaires Abdelaziz Bouteflika, sera diffusé à 22h40, le dimanche 28 mars par la chaîne de télévision française France 5.

D’une durée de 90 minutes, le documentaire, intitulé  » C’était écrit : La démission de Bouteflika » est réalisé par le grand reporter Benoît Chaumont, avec la participation du journaliste Karim Rissouli.

Le documentaire retrace les 20 ans de règne sans partage de Bouteflika jusqu’à sa chute, porté à la sortie par le mouvement populaire.

« Cette œuvre télévisuelle – qui fait partie de la collection documentaire C’était écrit ayant l’habitude de décrypter l’histoire immédiate et d’enquêter sur les temps forts de l’actualité récente, française ou internationale – se veut une chronique d’une mort politique annoncée de celui qui voulait mourir au pouvoir », rapporte le quotidien El Watan dans son édition de mardi 23 mars.

Le documentaire est « divisé en sept chapitres, racontés par une voix off se tenant à une narration factuelle dépouillée, le ton «didactique» du film est vite donné », ajoute la même source.

« Dès les premières secondes, se succèdent les images époustouflantes des manifestations du 22 février portant, entre autres, le slogan «Bouteflika dégage» et celles, invraisemblables, du désormais président déchu, en djellaba et dans un fauteuil roulant, remettant sa démission au président du Conseil constitutionnel. Puis, on découvre rapidement, sans suspense, l’origine de l’étincelle révolutionnaire, en l’occurrence la fameuse messe du cadre des «cachiristes» à La Coupole d’Alger, quelques jours auparavant », ajoute El Watan.