Le Haut Conseil de la langue arabe (HCLA) et Ooredoo Telecom ont signé une convention de partenariat portant sur le financement du projet de création du premier dictionnaire visuel arabe en ligne, une plateforme web qui utilise principalement des contenus iconographiques et sonores pour illustrer la définition des mots, a indiqué jeudi, un communiqué du Conseil.

La convention a été signée par le président du HCLA, Salah Belaïd, et le directeur général d’Ooredoo- Algérie, Bassam Yousef Al Ibrahim, lors d’une cérémonie tenue au siège de l’entreprise, a indiqué la même source.

Le dictionnaire visuel arabe en ligne, qui sera mis en place progressivement sur une durée de trois ans, est un « projet pionnier aux niveaux arabe et international », et c’est une plateforme web qui utilise principalement « des contenus iconographiques et sonores pour illustrer la définition des mots, et sera organisé par thème, donnant ainsi une plus grande facilité de recherche des termes ».

Dans une déclaration à l’occasion, le président du HCLA a indiqué que ce partenariat s’inscrit dans le cadre de « la concrétisation de la numérisation de la langue arabe dans ses nobles expressions à travers la mise en place du blog du dictionnaire visuel arabe en ligne, dans le but de développer un dictionnaire fonctionnel et un nouvel outil pédagogique et cognitif pour l’utilisateur arabe facile à alimenter et à mettre à jour, contrairement à un dictionnaire papier qui nécessite, une réimpression ».

Par cette convention, le HCLA entend contribuer à la promotion de la langue arabe et à la généralisation de son utilisation dans les systèmes en ligne, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Directeur général d’Ooredoo a exprimé sa « grande fierté » de voir l’opérateur « contribuer à ce projet innovant qui met en valeur la richesse de la langue arabe ».

M. Bassam Al Ibrahim a, en outre, salué « le travail du HCLA dans la promotion de l’utilisation de la langue arabe, notamment à travers ce projet de dictionnaire en ligne qui constitue, a-t-il dit, un outil pédagogique moderne, pratique et de grande utilité aussi bien pour les linguistes, les universitaires et les étudiants que pour toute personne s’intéressant à cette langue ».

Cette plateforme permettra, par ailleurs, de mettre la langue arabe au diapason de l’évolution numérique et digitale, tout en participant au rayonnement de l’Algérie, initiatrice du projet, à l’échelle arabe et mondiale, a ajouté le Directeur général d’Ooredoo.

Publicités