Un ancien responsable de Twitter Inc. reconnu coupable d’espionnage au profit de l’Arabie saoudite a été condamné mercredi à trois ans et demi de prison aux États-Unis, ont annoncé les procureurs.

Ahmad Abouammo avait été reconnu coupable par un jury en août, à l’issue d’un procès devant le tribunal fédéral de San Francisco.

Dès 2014, Ahmad Abouammo avait accepté des pots-de-vin de la part de responsables saoudiens, selon les procureurs. Il a été reconnu coupable d’avoir transmis des informations sensibles provenant des systèmes de l’entreprise pour aider à identifier et localiser des utilisateurs de Twitter.

Les avocats fédéraux commis d’office qui défendent Ahmad Abouammo n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. Twitter n’a pas non plus répondu immédiatement aux demandes de commentaires.