Le chercheur algérien, Malik Maâza, spécialiste en nanoscience et nanotechnologie, a été décoré, jeudi dernier, de « l’ordre de Mapungubwe », par le président d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, pour sa contribution dans le domaine scientifique et technologique.

Lors de la cérémonie officielle organisée en l’honneur des lauréats des différents ordres de mérite, au titre de l’année 2019, le président Ramaphosa a exprimé sa reconnaissance pour le succès personnel et professionnel de ces lauréats et leurs contributions scientifiques apportées au profit de l’Afrique du Sud.

Pr Maâza, qui a été décoré dans la catégorie « Argent », est associé dans le développement des techniques avancées pour le traitement des tumeurs cancéreuses au sein du Centre « i-Themba Labs », une technique que l’intéressé souhaiterait introduire en Algérie avec l’aide des responsables de ce centre.

Chercheur de renommé internationale, Pr Malik Maâza occupe plusieurs postes académiques, entre autres, président de l’Unité Afrique auprès de l’Unesco dans le domaine de la nanoscience et la nanotechnologie et membre de l’Académie nationale indienne des sciences au titre de l’année 2019. Il a été, également, honoré par plusieurs distinctions internationales à l’instar du prix d’Excellence bilatérale du gouvernement suisse et du Prix mondial de l’éducation 2018 discerné par le Conseil culturel mondial « Jose Vasconcelos » de Hong-Kong.