Des opérateurs et professionnels du secteur des nouvelles technologies ont créé le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN), pour venir en appui au développement de l’économie numérique en Algérie et fédérer les acteurs de l’écosystème digital.

« Notre pays a besoin de rattraper son retard technologique, tout en axant ses choix et orientations stratégiques sur les problématiques locales, qui entravent le développement du secteur. Il appartient donc naturellement à ces mêmes acteurs d’organiser cette remise à niveau, nécessaire à la mise en place d’un socle technologique solide et transversal » a déclaré M. Tadjeddine BACHIR président du GAAN.

Le GAAN a pour ambition, avec le support des différents acteurs du numérique #DZ, de se positionner comme trait d’union entre l’écosystème digital et les centres de décision pouvant impacter son évolution. Porte-voix pour le premier, fenêtre pour les seconds, le groupement se veut un moyen supplémentaire, d’accélérer la transformation du secteur et la libération des énergies et des initiatives, pouvant permettre l’éclosion du génie algérien chez lui, et son rayonnement à l’international.

« Notre démarche est inclusive et ne peut se concrétiser que grâce à l’intelligence collective et à l’adhésion d’un maximum d’acteurs souhaitant apporter leur pierre à l’édifice », a ajouté pour sa part M. Roslane BENCHARIF Vice-président du GAAN

Ainsi, la GAAN proposera une multitude de services et d’avantages à ces adhérents auprès d’opérateurs nationaux mais aussi, de facilitations pour la participation à des événements internationaux autour du numérique comme le Sitic Africa, Gitex, Viva Tech ou le CES Las Vegas, pour ne citer que ceux-là, aux adhérents qui ambitionnent d‘exporter leurs services.