L‘Algérie a réalisé de « nouveaux progrès » en 2018 dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) en se classant à la 83ème place au niveau mondial, après avoir gagné huit places par rapport au dernier classement de 2016, selon le dernier rapport du Forum économique mondial (FEM).

Les progrès relevés dans ce rapport sur la compétitivité mondiale pour cette année « traduisent les efforts consentis par l’Etat algérien pour le développement de la société de l’information et l’amélioration de l’accès à l’internet pour tous les citoyens », note la même source.

En outre, et au niveau régional, l’Algérie s’est positionnée à la tête des pays du Maghreb, quatrième en Afrique et neuvième parmi les pays arabes. Elle est ainsi « leader » en Afrique en ce qui concerne l’accès aux services mobiles à large bande.

Il y a lieu de noter que cinq critères ont été pris en compte pour ce classement, à savoir le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile, à l’internet mobile et fixe et à l’internet très haut débit via la fibre optique (FTTH), ainsi que le nombre d’utilisateurs à l’internet.

Il est à rappeler que le Forum économique mondial, créé en 1971 et connu pour sa réunion annuelle de Davos, est une fondation à but non lucratif dont le siège est implanté à Genève en Suisse.

Exprimez-vous