Publicité

La mobilisation pour soutenir le journaliste Khaled Drareni, condamné à deux ans de prison ferme, continue aussi bien en Algérie qu’au niveau de plusieurs pays étrangers.

Ce lundi, quelques dizaines de journalistes et citoyens ont organisé un rassemblement à la Maison de la presse « Tahar Djaout » à Alger. Il s’agit du sixième rassemblement du genre organisé par des hommes et des femmes des médias, appuyés par des activités et citoyens pour soutenir Khaled Drareni.

Publicité

En France, la mairie de la ville de Clermont Ferrand a déployé aujourd’hui une banderole pour soutenir le journaliste algérien.  Le maire de la ville et président de Clermont Auvergne Olivier Bianchi, Métropole a posté un message sur Twitter dans lequel il a écrit : « Clermont soutient Khaled Drareni ! Journaliste algérien engagé pour la démocratie et la liberté de la presse, il est enfermé en Algérie pour avoir pris position ».

À rappeler que la Cour de justice d’Alger a condamné, le 15 septembre dernier, Khaled Drareni à deux (2) ans de prison ferme pour « atteinte à l’unité nationale » et « incitation à un rassemblement non armé ».

Le 10 août passé, le journaliste Khaled Drareni a été condamné par le Tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, en première instance, à trois (3) ans de prison ferme.

Publicité