La Compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a dénoncé jeudi, dans un communiqué, les tentatives de plagiat de son site Facebook, qu’elle a qualifiées de « pratiques malhonnêtes et délictueuses », assurant qu’elle a pris des mesures coercitives à l’encontre de ces « sites imposteurs ».

« Le site Facebook de Sonatrach fait l’objet ces derniers temps de plus en plus de grossières tentatives de plagiat et usurpation d’identité visuelle de la part de pages d’origine inconnue se proclamant émanant de Sonatrach , en adoptant le logo, les couleurs et même le contenu de l’Entreprise », a avisé le groupe dans son communiqué publié sur sa page officielle facebook.

Il a , dans ce cadre , affirmé qu’il n’existe qu’une seule et unique page Facebook officielle de Sonatrach et celle-ci est naturellement enregistrée sur la plateforme numérique et dûment protégée par la réglementation y afférente, ce qui exclut de facto toutes les autres pages Facebook de reprendre la charte graphique de Sonatrach pour leurs publications.

Tout en dénonçant ces « pratiques malhonnêtes et délictueuses », Sonatrach informe les sites concernés ainsi que l’opinion publique qu’elle a pris « les mesures coercitives de rigueur à l’encontre de ces sites imposteurs qui portent un grave préjudice à l’image de marque et à la crédibilité de Sonatrach ».

APS