Publicité

La chaîne Berbère Télévision, dont le siège est établi en France, a fini par réagir aux rumeurs et aux fausses informations diffusées par quelques sites d’informations et largement partagées sur Facebook, au sujet de son avenir.

Selon ces rumeurs, « la chaîne pourra cesser sa diffusion prochainement pour difficultés financières ».  Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont affiché leurs inquiétudes sur l’éventuelle disparition de la chaîne des écrans.  

Pour mettre fin aux rumeurs, Berbère Télévision, à travers un post publié mardi sur son compte Facebook, a démenti ce qu’a été rapporté par quelques sites et rassure ses téléspectateurs qu’il s’agirait de fausses informations.

Publicité

« Désolant de voir une pseudo-information qui entraîne le public vers des voies sans issue de la part d’un titre qui se veut détenteur de vérités », a écrit la chaîne sur son compte Facebook et s’interroger : « (…) Non ces écrits sont faux.Pourquoi? dans quel but? Quels intérêts servent-ils? ».

La chaîne a tenu à rassurer ses téléspectateurs en annonçant à cette occasion quelques nouveautés et ses projets d’avenir.  

« BRTV a des contrats signés pour le satellite jusqu’à la fin 2022 et renouvelables naturellement. En Afrique du Nord, Berbère Télévision est gratuite en clair depuis 2001…. Elle restera gratuite et accessible à tous », rassure la chaîne.

Lancement du Replay en Afrique du Nord et passage à la haute définition

La chaîne a fait savoir qu’elle lancera, au printemps 2019, la fonction du Replay, à travers laquelle ses programmes seront disponibles sur ordinateurs, smartphones et tablettes. « Bientôt au printemps 2019, vous recevrez nos chaines gratuitement sur vos ordinateurs vos smartphones et vos tablettes avec la fonction du Replay partout en Afrique du Nord ».

La chaîne annonce aussi son passage « en HD sur les réseaux ADSL (Orange, Free, Bouygues, SFR, Numericable, La Poste Mobile….) en 2019 ».

La chaîne a affirmé concernant sa radio numérique de Antinéa qu’elle se déploiera en France en 2019.

« C’est la radio de l’avenir. Déjà présente à Paris et l’Ile de France et à Marseille et Bouches du Rhône et bientôt dans d’autres villes. En 2025, nous serons dans toutes les villes de France.

Nous avons commencé à travailler sur ce dossier en 2009…..Avec abnégation, travail et exigence », a précisé encore la chaîne.

Publicité