Certains sites étaient toutefois à nouveau accessibles vers 10H30 GMT après d’autres tentatives de connexion.

Le site gov.uk, qui englobe les ministères et permet d’effectuer de nombreuses démarches liées aux services publics britanniques, indiquait par exemple « Error 503 Service Unavailable » vers 10H20 GMT.

Le site de la Maison Blanche renvoyait lui environ à la même heure vers le message « Cette page ne fonctionne pas ».

Les sites de grands journaux (Le Monde, New York Times) ont affiché au moins temporairement des messages tels que « Error 503 Service Unavailable » ou « Connection Failure ».

Le message « Error 503 » signale une difficulté liée aux serveurs informatiques.

Le site spécialisé de détection des problèmes d’accès internet Down Detector faisait pour sa part état d’informations « pouvant indiquer une vaste panne chez Fastly », un fournisseur américain de services d’informatique dématérialisée.

AFP