Le système de câble sous-marin à fibre optique ORVAL/ALVAL reliant le réseau de télécommunications national au réseau européen a été mis en service jeudi dernier à partir d’Oran pour la partie algérienne, par le Président-Directeur Général d’Algérie Télécom, Mohamed Anouar Benabdelwahab.

La cérémonie s’est déroulée au niveau du Centre de communication international de l’Ouest algérien, implanté dans la localité côtière de Trouville, dans la daïra d’Aïn El Turck La ministre de la Poste, des Télécommunications, des technologies et du numérique, Houda-Imane Feraoun, avait inauguré, simultanément et à partir de Valence (Espagne), ce système qui revêt une importance stratégique pour l’Algérie du fait qu’il met fin à la situation de monopole des groupes internationaux dans la matière.

« L’Algérie pourra également jouer un rôle important en matière de télécommunication et d’Internet dans la région, en sa qualité de porte de l’Afrique », a indiqué le chargé de la communication d’Algérie Télécom, Hamouche Abdelraouf, lors d’une présentation du système.

Le système ORVAL/ALVAL est une infrastructure à « 100% algérienne, qui sera exploitée dans son intégralité par l’opérateur public national, à travers Algérie Télécom en Algérie et à travers Algérie Télécom Europe en Espagne », a-t-on précisé, ajoutant que ce câble sous-marin du système ORVAL/ALVAL a une durée de vie de 25 ans.

Le système permettra, au-delà de l’augmentation des capacités nationales en matière de bande-passante et de la garantie de la pérennité de la connectivité internationale, d’assurer une diversification des points d’atterrissement par le raccordement au réseau espagnol, alors que le point de convergence de la quasi-totalité des systèmes sous-marins traversant la méditerranée et desservant les pays africains atterrissent à Marseille, en France, a-t-on expliqué.

APS