Le ministère de l’Education nationale a conçu une plateforme spéciale de paiement électronique au profit des candidats devant s’inscrire aux examens nationaux session 2021, a indiqué ce mardi 29 décembre le ministère dans un communiqué.

Ces inscriptions « s’effectuent conformément aux procédures de la session précédente mais en recourant à la plateforme numérique de l’Education nationale, en ce sens que les chefs des établissements d’enseignement publics et privés, les trois paliers confondus, se chargeront de l’inscription des élèves candidats à ces examens (5ème, BEM et BAC) », précise la même source.

Cette procédure contribue à « endiguer l’expansion du coronavirus en évitant les rassemblements et en assurant la distanciation physique au niveau des bureaux de poste ».

La tutelle vise, à travers cette application, à permettre aux parents d’élèves ainsi qu’aux candidats libres détenteurs de la carte Eddahabia d’Algérie Poste de régler les frais d’inscription sans avoir à se déplacer aux bureaux de poste.

Afin de maitriser les différentes phases d’organisation de ces examens et mener à bien cette opérante de grande envergure, le ministère de l’Education nationale invite « l’ensemble des parties prenantes, notamment les directeurs des établissements, à se conformer à nombre de procédures organisationnelles, dont le signalement des établissements accueillant pour la première fois des classes d’examen ».

Une telle démarche, ajoute le communiqué, permettra « d’actualiser la liste de ces écoles, déclarées par les directions de l’Education, en les insérant à l’annuaire des établissements sur la nouvelle plateforme ».

A noter que l’opération des inscriptions aux examens nationaux débutera dimanche prochain 3 janvier 2021 et s’étalera jusqu’au 28 du même mois.

APS