Sofiane Merakchi qui travaille comme correspondant de la chaîne Al Mayadine en Algérie, a été placé sous mandat de dépôt, jeudi 26 septembre 2019, par le tribunal de Bir Mourad Raïs, a rapporté ce vendredi le site TSA Arabi, citant son avocate Me Fatima-Zohra Benbraham.

Selon le site TSA, Sofiane Merakchi a été «arrêté dimanche dernier par la gendarmerie après une perquisition dans les locaux de la chaîne à Alger, Sofiane Merakchi, ancien journaliste de la radio, également producteur pour les chaines France 24 et RT, est accusé d’avoir fourni des images de la manifestation de vendredi dernier à des médias étrangers dont la chaîne qatarie Al Jazeera».

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a réagi en indiquant qu’il «suit de très près cette affaire, a appris avec beaucoup d’amertume, la prononciation de cette mesure extrême privative de liberté à l’encontre de notre confrère ». Le SNJ « en appelle aux autorités judiciaires compétentes de revoir cette mesure disproportionnée et, en l’occurrence, remettre en liberté notre confrère ».