Le gouvernement britannique a autorisé Huawei à participer à certaines parties du déploiement du réseau 5G du pays. La décision a été prise mardi 28 janvier après une réunion du Conseil de sécurité nationale, présidée par le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Ainsi, Victor Zhang, vice-président de Huawei, a indiqué que « Huawei est rassuré par la confirmation du gouvernement britannique que nous pouvons continuer à travailler avec nos clients pour maintenir le déploiement de la 5G sur la bonne voie.

Cette décision fondée sur des données probantes se traduira par une infrastructure de télécommunications plus avancée, plus sûre et plus rentable, adaptée à l’avenir.

Il donne au Royaume-Uni un accès à une technologie de pointe et garantit un marché concurrentiel ». Nous fournissons des technologies de pointe aux opérateurs de télécommunications au Royaume-Uni depuis plus de 15 ans. Nous nous appuierons sur cette solide expérience, en soutenant nos clients dans leurs investissements dans leurs réseaux 5G, en stimulant la croissance économique et en aidant le Royaume-Uni à continuer de rivaliser à l’échelle mondiale.

« Nous convenons qu’un marché de fournisseurs diversifié et une concurrence loyale sont essentiels pour la fiabilité et l’innovation du réseau, ainsi que pour garantir aux consommateurs l’accès à la meilleure technologie possible », ajoute la même source.