Le Nasa a donné son feu vert vendredi à SpaceX, la société du milliardaire Elon Musk, pour effectuer le 2 mars un premier vol d’essai sans pilote de sa nouvelle capsule à destination de la Station spatiale internationale (ISS).

La Nasa a octroyé 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) à SpaceX et 4,2 milliards de dollars à Boeing pour concevoir des systèmes de lancement de fusées et de capsules afin de renvoyer des astronautes vers l’ISS depuis le sol américain, pour la première fois depuis l’interruption du programme de navettes en 2011.