La première édition du Salon des technologies de l’information et de la communication « ICT Maghreb », qui s’est ouverte lundi à Alger, a drainé un public nombreux, pour son premier jour, venu s’enquérir des dernières innovations et solutions proposées par une centaine d’entreprises nationales et internationales activant dans le domaine.

Des dizaines de professionnels du secteur ainsi que des étudiants ont été au rendez-vous de ce salon qui ambitionne d’être un espace d’échanges entre les acteurs des TIC, regroupant, entre autres, des opérateurs des télécoms, fournisseurs de services Internet et de matériel informatique, intégrateurs, éditeurs de logiciels, équipementiers, institutions financières et organisations gouvernementales.

Ainsi, l’opérateur national, Mobilis, a procédé, en tant qu’acteur des télécommunications mobiles, d’hébergement et de stockage en Algérie, au lancement de la « Solution Startup » destinée aux jeunes entrepreneurs, offrant une panoplie de services avec les « meilleures » formules mobiles, a-t-on expliqué auprès de l’opérateur.

Mobilis s’engage, dans le même cadre, à accompagner les startups et les jeunes entrepreneures du secteur IT, qui proposent des solutions innovantes, et contribuer à leur développement.

Parmi les entreprises présentes au salon figurent également Huawei-Algérie, qui a exposé un matériel technologique de dernière génération et présenté ses dernières solutions destinées aux opérateurs télécoms.

Il s’agit notamment de la solution « Fast connect », qui permet d’avoir une connexion rapide pouvant atteindre un débit de 100Mbps et « Super vecteur », qui est une carte Vdsl pouvant atteindre jusqu’à 200Mbps chez le client final, a expliqué à l’APS, le directeur général adjoint de Huawei-Algérie, Jérémy Linx.

D’autres entreprises, à l’image de la suédoise Ericsson, se sont également engagées à accompagner les startups, dont un espace leur a été dédié à cette occasion.

Il s’agit d’une trentaine de jeunes entreprises activant pour la majorité dans les technologies nouvelles, ou s’appuyant sur celles-ci pour développer leur activité, a-t-on indiqué auprès d’Ericsson.

Pour Ericsson, cette démarche a pour objectif de contribuer aux côtés des jeunes porteurs de projets, à mettre la digitalisation au service de l’économie et la croissance.

L’entreprise algérienne « ELIT » (El Djazaïr information technology, spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication), a présenté, quant à elle, plusieurs solutions.

Comptant plus de 300 ingénieurs informaticiens et une quarantaine de clients, cette entreprise a présenté sa messagerie 100% algérienne, ainsi que des systèmes innovants de gestion notamment de la trésorerie, des finances et de la comptabilité, de la médecine du travail et du télétravail.

D’autres solutions sont cette fois-ci présentées par des startups comme l’application « SihhaTech » qui ambitionne de simplifier l’expérience e-santé (santé électronique) en Algérie. Elle permet, ainsi, la recherche d’un médecin ou praticien de la santé via le système GPS à travers l’ensemble du territoire national et de prendre rendez-vous en ligne gratuitement et ce 24h/24 et 7j/7.

L’entreprise, « Cosys Informatique » étudie, réalise et fournit, pour sa part, des solutions informatiques adaptées aux besoins du secteur de la santé, en proposant une gamme complète de matériels, de logiciels médicaux et de service informatique destinée aux laboratoires et autres établissements hospitaliers, a-t-ton indiqué auprès de cette jeune entreprise.

ICT Maghreb est organisé par Prolinkom et MMComunication, sous le parrainage du ministère de la Poste et des Télécommunications ainsi que du ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la Connaissance et des Startup.

APS