La direction du site parodique El Manchar a annoncé mercredi soir qu’elle a mis fin à l’aventure du média satirique et d’informations saugrenues après 5 ans d’existence.

« El Manchar, c’est fini. Nous vous remercions pour votre fidélité, votre engagement et votre complicité. Après 5 ans d’existence, nous sommes contraints de suspendre notre journal. On espère vous retrouver bientôt dans une Algérie meilleure », a écrit El Manchar sur son compte Twitter.

L’annonce de la disparition d’El Manchar a suscité une vague d’émoi et de réactions sur les réseaux  sociaux émanant de lecteurs qui ont affiché leur incompréhension quant aux raisons de cette suspension.

Le fondateur du site, Nazim Baya, a réagi sur son compte Facebook aux réactions des lecteurs.

« Je ne croyais pas créer une telle panique en annonçant la suspension d’El Manchar. Tous ceux qui s’inquiètent pour moi je vous dis que je vais bien. Comme disait Baudelaire, tout être humain a au moins deux droits : celui de se contredire et celui de s’en aller. J’use du second, en mon âme et conscience », a-t-il écrit.