Facebook et Konbini ont annoncé ce mercredi s’unir dans la lutte contre les fausses informations en donnant naissance à « Coïncidence ? Oui. », un format vidéo de quelques minutes réalisé par le média français pour décrypter les fausses informations.

Ces vidéos, d’une durée de 4 à 6 minutes, seront mises en ligne deux fois par mois sur les canaux de Konbini, indiquent les deux groupes dans un communiqué conjoint. Le média français, très consulté par les 15-34 ans, entend utiliser ce nouveau format « sur le long terme pour sensibiliser sa communauté ».

Dans chaque vidéo, « un expert s’exprimant face caméra contextualisera, expliquera et démystifiera une théorie du complot alimentée par une fausse information, avec humour et pédagogie », est-il détaillé.

Le premier numéro de « Coïncidence ? Oui. », déjà disponible sur le site de Konbini, s’intéresse à la « grande réinitialisation » (ou great reset en anglais), un mouvement qui estime que « les élites internationales ont planifié la pandémie de coronavirus pour instaurer un nouvel ordre mondial ».

« Ce partenariat stratégique s’inscrit dans une ligne éditoriale toujours plus engagée pour apporter des réponses concrètes à la jeune génération que nous représentons », affirme David Creuzot, cofondateur et président de Konbini, cité dans le communiqué.

« Facebook soutient financièrement le lancement de ce programme, qui a vocation à terme à être pleinement intégré à la programmation de Konbini. Facebook France réfléchit à répéter ce genre d’initiatives avec d’autres partenaires », a déclaré Mathieu Fritsch, responsable des partenariats stratégiques avec les médias français chez Facebook en France.

En 2020, le mastodonte des réseaux sociaux s’était déjà associé en France à l’Agence France-Presse, « son premier partenaire fact-checker dans le monde, pour développer une campagne vidéo de pédagogie auprès du public autour des fausses informations sur le Covid-19 », visionnée par plus de 9 millions de personnes.