Des Algériens ont développé une application mobile, intitulée «HalalOuPas», destinée à la communauté musulmane vivant en Europe, permet d’identifier les produits alimentaires halal des autres.

Cette application communautaire, qui fonctionne sous le système Android, permet au consommateur de vérifier d’une manière fiable si le produit qu’il allait acheter est halal ou pas.

Pour beaucoup de musulmans vivant dans des sociétés multi-communautaires, notamment en France, il est difficile de décrypter les étiquettes des produits alimentaires et se souvenir des additifs et leurs codes pour s’assurer que ce qu’ils mangent, eux et leurs familles, ne contient pas des ingrédients ou additifs haram ou douteux.

C’est la raison pour laquelle un groupe d’Algériens ont lancé cette application mobile «qui vient justement répondre à ce besoin pour faciliter la vie des musulmans en l’assistant lors de ses courses et ainsi lui garantir de manger Halal et lui éviter les produits Haram ou Douteux», expliquent les développeurs dans un communiqué.

«HalalOuPas est une application complète qui couvre l’aspect juridique musulman, mais aussi cherche à aider les musulmans à manger plus sainement. Ainsi HalalOuPas détaille, en plus du statut juridique du produit, les informations nutritionnelles pour chaque produit (sucre, sel, gras saturé)», explique la même source.

S’agissant de l’utilisation de l’application «HalalOuPas», « il vous suffit de scanner tout simplement le code-barre du produit que vous souhaitez vérifier et savoir instantanément s’il est Halal, Douteux ou Haram».

«Vu la divergence des savants sur le statut de certains produits selon le Madhab (jurisprudence) suivit par la personne, qui est d’ailleurs un choix personnel, nous laissons la possibilité aux utilisateurs d’adapter des filtres concernant leur Madhab», explique encore l’équipe éditrice de l’application.

Les développeurs affirment également avoir «adopté le Nutri-Score, aussi appelé système 5 couleurs, qui est un système d’étiquetage nutritionnel basé sur un logo avec cinq valeurs allant de A à E et du vert au rouge, établi en fonction de la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire. Il est mis en place par le gouvernement français en 2016 dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé».