Kaspersky Lab, la compagnie mondiale de cybersécurité, a montré, dans son point sur l’évolution des menaces informatiques au premier trimestre 2020, que l’Algérie, le Nigeria et la Tunisie sont les seuls pays africains à figurer dans le Top 10 monde des attaques sur les téléphones portables.

Grosso modo, les principales attaques de logiciels malveillants dans ces pays ont visé les appareils mobiles. L’Algérie s’est singularisée, au Top 3 africain, avec 21,44 % de ses utilisateurs de smartphones ayant eu leurs machines infectées par un maliciel durant le 1er trimestre 2020. Ce chiffre s’arrêtant à 15,58 % au Nigeria, la Tunisie s’installe à la 3e place en affichant 14,94 %.

Signalons que dans le monde, les trois pays à avoir enregistré le plus d’attaques sur mobile de programmes malveillants, selon Kaspersky, sont l’Iran (39,56 %), l’Algérie et le Bangladesh (18,58 %). Le Nigeria et la Tunisie sont 2e et 6e à l’international.

 

Source : Agence Ecofin