Pour retirer leurs pensions mensuelles, des milliers de retraités ont formé de longues files d’attente devant les bureaux de postes au niveau de plusieurs wilayas du pays, et ce, en dépit des différentes facilitations de paiement en ligne mises en place par le ministère de tutelle.

Comment peut-on justifier cet engouement ? S’agit-il d’un manque de sensibilisation des autorités concernées ou par manque de civisme de nos concitoyens ? Au moment où les pays développés ont décrété l’état d’urgence, obligeant leurs citoyens à rester chez eux, en Algérie, des citoyens continuent de prendre le risque face au coronavirus qui a ébranlé le monde depuis le début de l’année en cours.

Pour éviter le déplacement des citoyens, le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Brahim Boumzar, avait rassuré la semaine passée, qu’une décision a été prise afin de faciliter le retrait des pensions pour les retraités. Une mesure qui a pour but de préserver les usagers du risque de contamination par le coronavirus. Malgré les décisions annoncées par le ministre, les retraités, constituant pourtant la frange la plus fragile face au coronavirus, ont fait fi des appels du ministère et continuent d’exposer leurs vies et la vie des autres au danger.

En effet, partout à travers le territoire national, d’Alger à Béjaia, de Blida à Relizane, c’est pratiquement le même constat : des chaînes interminables constituées de retraités ont fait leur apparition devant les bureaux de poste pour retirer leurs pensions. Il est à signaler, toutefois, que beaucoup de bureaux de postes à Tigzirt, dans la wilaya de Tizi Ouzou, et ailleurs au niveau national ont pris en compte les précautions, où y’a eu ont la mise en place de chaînes très organisées avec l’instauration de distances sécuritaires entre les personnes.

De leur côté, des jeunes ont été mobilisés pour apporter leur l’aide, en donnant des gels et des bavettes aux retraités pour les protéger de toute contamination. Des opérations de sensibilisation de ce genre sont attendues dans les jours à venir à travers les autres bureaux de postes.

Par ailleurs, des appels ont été adressés aux associations les invitant à intervenir pour aider et organiser les chaînes devant les bureaux de postes. L’objectif est toujours de protéger les retraités et le pays d’un virus jugé dangereux.

A rappeler que M. Boumzar a annoncé la mise en œuvre d’une mesure exceptionnelle au profit des retraités. Celle-ci leur permet de percevoir leurs pensions sans se déplacer aux bureaux de poste. Il a été question de la mise en ligne un document numérique à travers le site officiel d’Algérie Poste.

Un document qui permettra aux retraités souhaitant retirer leurs pensions de « signer une procuration pour permettre à l’un de leurs proches de retirer la pension de retraite ». Une fois le document imprimé et rempli, l’intermédiaire devra se présenter au bureau de poste muni d’une copie de la carte d’identité du titulaire du compte postal.

Toujours dans le secteur de la Poste et des télécommunications, le ministre avait fait savoir qu’Algérie Télécom a décidé de ne pas couper, durant 30 jours, les lignes téléphoniques et d’internet. Par cette initiative, Algérie Télécom vise à éviter les déplacements des clients et préserver ainsi la santé des citoyens face à la pandémie mondiale du coronavirus.