Des sanctions financières s’élevant à plus de 670 millions de DA ont été infligées à des opérateurs activant dans le secteur de la Poste et des télécommunications pour non-respect de leurs obligations durant l’année 2020, indique l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE).

« Le montant des sanctions pécuniaires à l’encontre des opérateurs de la poste et des communications électroniques, pour non-respect de leurs obligations, a atteint les 672,85 millions de DA », précise l’ARPCE dans son bilan d’activité pour l’année 2020 rendu public jeudi.

Selon le document publié sur son site internet, 66 décisions ont, en outre, été prises par l’Autorité de régulation dans le cadre des missions qui lui sont dévolues par la Loi.

Durant l’année dernière, 4 catalogues d’interconnexion des opérateurs de la téléphonie fixe et mobile ont été approuvés, alors que 78 offres promotionnelles et permanentes ont été examinées.

Au volet déploiement des réseaux, l’ARPCE a autorisé le déploiement des services 4G dans quatre (4) nouvelles wilayas pour l’opérateur Optimum Télécom Algérie (Djezzy), à savoir Laghouat, Tébessa, Naâma et Khenchela.

Il a été procédé à l’assignation au profit des opérateurs de la téléphonie mobile des canaux de fréquences dans la bande (71-76/81-86 GHz) et de 15 MHz supplémentaires au profit des opérateurs de la téléphonie mobile dans la bande 2100 MHz.

Concernant le contrôle des réseaux, 481 points de mesure répartis sur 5 wilayas, pour la technologie 4G, ont été contrôlés.

Vingt missions de vérification des valeurs limites d’exposition du public au champ électromagnétique et 20 missions de contrôle dans le cadre du traitement des cas de brouillage signalés par les opérateurs de la téléphonie mobile ont été, également, effectuées, l’année dernière.

Pour ce qui est du traitement des réclamations et protection des abonnés, 7.322 réclamations ont été traitées avec les opérateurs concernés.

Il est en outre relevé que 111 autorisations d’exploitation des services de la poste et des communications électroniques ont été accordées et/ou délivrées.

S’agissant du volet homologation, 475 équipements et installations radioélectriques destinés à être connectés aux réseaux ouverts au public ont été homologués, dont 4 modèles de terminaux de paiement électronique (TPE), et 334 demandes d’information en matière d’homologation ont été traitées.