Un accord-cadre du lancement du programme d’accompagnement des startups algériennes a été signé ce lundi 12 septembre 2022, à Alger, par l’accélérateur de startups Algeria Venture et l’entreprise technologique Huawei Algérie.

Appelé Programme Spark, celui vise à aider les startups à se développer en leur apportant un support technique, l’objectif est également de les faire participer à des événements internationaux afin de leur donner plus de visibilité.

La cérémonie de signature a été organisée en présence notamment du ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil, le directeur général de l’accélérateur de startups Algeria Venture Sid Ali Zerrouki ainsi que le PDG de Huawei Algérie Eason YI.

Remerciant Huawei « pour le travail accompli en direction des startups en Algérie qui croit que le développement des starups passera par les aides des grandes sociétés », le ministre Yacine El-Mahdi Oualid a indiqué que le travail des différents acteurs du secteur des TIC vise essentiellement à la construction d’un écosystème complet, tout en espérant que l’Algérie deviendra un pôle continental en la matière.

Pour sa part, Chen Zhong, Conseiller économique et commercial de l’ambassade de la République de Chine en Algérie qui a rappelé les relations historiques entre l’Algérie et la Chine, a affiché sa satisfaction de voir d’excellentes entreprises chinoises des technologies, représentées par Huawei, réalisent un bon développement avec le soutien et la confiance de l’Algérie.

Le même responsable a estimé que en utilisant sa propre compréhension des TIC et des pratiques de numérisation réussies dans le monde entier, y compris la réussie en Chine, Huawei a contribué au développement numérique en Algérie.

Il citera entre autre les programmes de formation de talents tels que Future Seeds, tout en disant que Huawei a apporté une grande contribution à la formation des jeunes talents locaux et au transfert de compétences.

« Je pense que l’événement de lancement conjoint d’aujourd’hui par le ministère et Huawei jettera de bonnes bases pour l’écosystème des start-ups en Algérie et soutiendra le développement économique et social à long terme », a-t-il précisé.

De son côté, le PDG de Huawei Algérie Eason YI a salué l’entrée de son entreprise et du Ministère de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises dans la deuxième phase de coopération, qui vise à aider les start-ups algériennes à mettre en place un meilleur écosystème technique et commercial ainsi que leur promotion au niveau local et international.

« Nous apprécions vraiment la confiance du Gouvernement algérien, de tous nos précieux clients et partenaires au cours des 20 dernières années, ce qui permet à Huawei d’avoir la chance de contribuer au développement des TIC et de la numérisation en Algérie », a-t-il déclaré.

Il a précisé que « plutôt que de fournir des solutions et des services TIC à nos clients, nous avons continuellement investi dans les talents et les start-ups TIC qui se développent en Algérie, ce que nous pensons important pour être à la hauteur des valeurs d’entreprise et de la responsabilité sociale ».

M. Eason YI a affirmé que Huawei continue à « s’aligner avec le ministère des startups et des PME pour aider ces startups à réussir, qu’il fasse de la numérisation son activité principale ou qu’il ait besoin de la numérisation comme outil ».

Intervenant à cette occasion, le directeur général de l’accélérateur algérien de startups Algeria Venture, Sid Ali Zerrouki, a souligné le lancement de plusieurs projets d’Open Innovation, il a rappelé également le rôle que joue Algeria Venture dans l’accompagnement de startups ainsi que la représentation de l’Algérie dans 4 événements à l’international.

« Un tel rythme ne pourrait être atteint sans le soutien d’un partenaire stratégique qui ne ménage pas ses efforts pour promouvoir la jeunesse et l’esprit d’entreprise dans l’utilisation de la technologie ; comme l’un d’eux ; Huawei ici aujourd’hui ; sans doute pour Algeria Venture, Huawei est l’un des partenaires stratégiques sinon le partenaire le plus actif ; Ce titre lui revient car il a été le premier partenaire qui a cru en notre programme et fait confiance à la jeunesse algérienne et à sa capacité à faire des miracles et à impacter positivement l’économie nationale », a-t-il déclaré.

En marge de la cérémonie de ce lundi, Huawei Algérie a honoré les jeunes talents qui ont participé à la 8e édition du programme « Seeds for the Future 2022 », avec une participation record de 26 étudiants issus des différents établissements et Instituts et Etablissements de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Il convient de signaler enfin que le programme international « Huawei Spark » de soutien aux start-ups offre des ressources Cloud gratuites, est une formation technique et un soutien spécialisé aux start-up éligibles, tout en permettant de profiter des opportunités commerciales de l’écosystème Huawei Cloud.

Ce programme permet en outre aux startups algériennes d’aller vers les marchés internationaux avec un accompagnement dans les salons et foires mondiales ainsi qu’une promesse de VC’s à l’international. Il sera une occasion aux startups Algériennes briller à l’international.