Le géant informatique américain Microsoft a présenté lundi les très attendus « PC à l’IA », des ordinateurs où des outils d’intelligence artificielle (IA) générative sont intégrés directement dans son système d’exploitation Windows, pour aider l’utilisateur dans toutes ses tâches.

Microsoft estime que plus de 50 millions de « PC IA » seront vendus dans les douze mois à venir, étant donné l’appétit des développeurs et du public pour ces assistants numériques qui anticipent leurs besoins.

Après son partenaire OpenAI et son rival Google la semaine dernière, Microsoft tient cette semaine sa conférence pour les développeurs, axée sur ses dernières innovations en matière d’IA. « Nous introduisons une toute nouvelle catégorie de PC Windows conçus pour libérer toute la puissance de l’IA distribuée », a déclaré Satya Nadella lors d’une conférence au siège de l’entreprise à Redmond (nord-ouest), devant un public de journalistes, analystes et influenceurs.

« Nous appelons cette nouvelle catégorie les +Copilot Plus PC+ », a-t-il ajouté sous les applaudissements, évoquant l’interface IA de Windows, Copilot. « Nous avons entièrement réimaginé le PC de l’intérieur », a souligné Yusuf Mehdi, vice-président du groupe américain.

« Ces améliorations vont fournir la meilleure raison depuis longtemps de changer d’ordinateur. Nous estimons que 50 millions de PC IA vont être achetés dans les 12 mois à venir », a-t-il continué.